Mercredi 12 juin 2019 ((ayitimedya.com))– Décrié par presque tous les secteurs de la nation, le président Jovenel Moïse se dit victime d’un système bien implanté en Haïti et écarte toute possibilité de démissionner de la présidence haïtienne.

A l’Académie de Frères où il participait à la célébration du 24e anniversaire de la création de la Police Nationale d’Haïti (PNH), le chef de l’État a nié être impliqué dans des actes de corruption, en dépit des informations fournies sur ses entreprises dans le rapport d’audit de la Cour des Comptes sur la dilapidation des fonds du programme PetroCaribe.

» Votre président, celui que vous avez voté n’est et ne sera jamais un corrupteur « , a martelé Moïse dans son discours, peu avant de quitter les lieux en catastrophe, pour éviter de faire face à des manifestants en colère.

Jovenel Moïse, par contre, a demandé à la justice de poursuivre son travail et s’est dit favorable à une investigation judiciaire impartiale afin que tous ceux qui ont participé dans le gaspillage des fonds de l’Etat puissent répondre de leurs actes.

Par ailleurs, selon un des conseillers de la Présidence, Le chef de l’état haïtien, Jovenel Moïse, a commencé à rencontrer des personnalités afin de constituer un nouveau cabinet ministériel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here